Concours Infirmier
Préparation concours
Infirmier - Oral

495 - Paiement possible en 3 fois

Préparation en ligne aux épreuves orales.

Le métier d’infirmier

Le métier d’infirmier

Aujourd'hui, environ 520 000 infirmier(e)s exercent en France. Ils se repartissent dans de très nombreux secteurs d'activité et plusieurs spécialisations faisant la richesse de la profession. La profession est à 87% féminine. La majorité des infirmier(e)s exerce dans un établissement de santé privé ou public (73%). Le Diplôme d’État d' Infirmier est reconnu dans toute l'Union Européenne, permettant une liberté de circulation totale. Actuellement de nombreux postes sont vacants dans certaines régions suite à une pénurie de personnel.

Pour devenir infirmier

Les étudiants infirmiers obtiennent après validation de leur cursus sur six semestres (3 ans), un diplôme d’État d'infirmier et le grade universitaire de licence. Environ 30 000 étudiants sont admis chaque année en première année de formation en Institut de formation en soins infirmiers (IFSI).

Présentation de la profession

Au service des personnes en matière de santé, l'infirmière assume la responsabilité de l'ensemble des soins infirmiers que requièrent : la promotion de la santé, la prévention de la maladie, les soins aux malades.

Pour cela, elle aide la personne soignée : à maintenir et recouvrir son indépendance et son autonomie autant que possible, à développer son potentiel de santé, à soulager sa souffrance, à vivre ses derniers moments.

Par : l'aide matérielle et psychologique dans les actes quotidiens perturbés par la maladie (respiration, alimentation, hygiène...), l'accompagnement dans la maladie physique ou mentale et lors des soins, la réalisation des prescriptions médicales (injections, pansements...), l'éducation de la personne ou d'un groupe pour maintenir ou restaurer sa santé, l'organisation des soins et la collaboration avec les autres travailleurs sanitaires et sociaux.

Cliquez ici pour consulter l'historique de la profession

Définitions

Code de la santé publique, Article L4311-1
"Est considérée comme exerçant la profession d'infirmière ou d'infirmier toute personne qui donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical, ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. L'infirmière ou l'infirmier participe à différentes actions, notamment en matière de prévention, d'éducation de la santé et de formation ou d'encadrement.."

Notre profession est régie par les dispositions du code de la santé publique, depuis le décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 (le Décret dit de compétence du 11 février 2002 est abrogé).
Cliquez ici pour plus d'informations

Article R. 4311-1

L'exercice de la profession d'infirmier ou d'infirmière comporte l'analyse, l'organisation, la réalisation de soins infirmiers et leur évaluation, la contribution au recueil de données cliniques et épidémiologiques et la participation à des actions de prévention, de dépistage, de formation et d'éducation à la santé. Dans l'ensemble de ces activités, les infirmiers et infirmières sont soumis au respect des règles professionnelles et notamment du secret professionnel. Ils exercent leur activité en relation avec les autres professionnels du secteur de la santé, du secteur social et médico-social et du secteur éducatif.

(Consulter le décret)

Les débouchés

Ils sont très variés, permettant de répondre à tous les souhaits :

  • Hôpitaux, dans les services de soins (services de médecine, chirurgie, réanimation, urgence, bloc opératoire, consultations, psychiatrie, gériatrie...)
  • Cliniques, centres de rééducation.
  • Établissement scolaire (horaires de semaines, sans nuits ni week-end, peu de gestes techniques)
  • Centres de soins, dispensaires, associations, centre de prévention
  • Exercice libéral (après 2ans d'expérience),
  • Maisons de retraite ou service de maintien à domicile des personnes âgées,
  • Entreprises,
  • Armée, Sapeurs Pompiers, SMUR, humanitaire...

Le Diplôme d'État d'infirmière délivré en France permet d'exercer dans les pays de l'Union Européenne. (Plus d'informations)

Consultez les offres d'emploi sur www.emploisoignant.com

Les conditions de travail

Elles sont très variables selon les secteurs d'activité.

Dans les secteurs d'hospitalisation, les horaires de travail sont irréguliers. Il est possible de travailler le matin, l'après midi, la nuit, les jours fériés et les week-ends. Cela dépend bien sûr du service de soins. Les amplitudes horaires sont variées : 8, 10 ou 12 heures de travail par jour. Chaque service de soins est différent et applique des conditions de travail qui lui sont propres. Ces horaires atypiques sont souvent difficiles à concilier avec une vie de famille. Par contre ils ont l'avantage de libérer des jours de repos en pleine semaine et/ou de travailler peu de jours dans la semaine quand l'amplitude journalière est importante (exemple : 12 heures de travail par jour = en moyenne 3 jours de travail par semaine).

Voici quelques exemples d'amplitude de travail :

  • Bénédicte travaille dans un service de médecine (cardiologie). Elle est présente en moyenne 5 jours par semaine. Son temps de travail quotidien est de 7 heures. Elle a deux amplitudes horaires de travail possibles reparties dans la semaine: 6H30-13H30 ou 13H15-20H15. Elle travaille en moyenne un week end sur deux si l'effectif le permet !
  • Martine est infirmière dans un lycée. Elle est présente en moyenne 5 jours par semaine. Son temps de travail quotidien est de 7 heures. Son amplitude horaire est tous les jours : 9H00-16H00. Elle ne travaille pas les week ends.
  • Cédric est infirmier dans un service de réanimation polyvalente. Il est présent en moyenne 3 jours par semaine. Son temps de travail quotidien est de 12 heures. Son amplitude horaire est tous les jours : 7H00-19H00. Il alterne le travail pendant 3 mois de jour puis 3 mois de nuit. Il fait en moyenne un week end sur deux.

Pour plus d'informations sur la profession infirmière, rendez-vous sur le site Infirmiers.com

Spécialisations possibles

Puéricultrice
1 an de formation
La formation peut suivre immédiatement l'obtention du D.E. Elles sont 14 000 en France
Plus d'informations

Infirmier(e) anesthésiste (IADE)
2 ans de formation
Ne peut se faire qu'après 2 années d'exercice professionnel infirmier. Ils sont 7 500 en France
Plus d'informations

Infirmier(e) de bloc opératoire (IBODE)
18 mois de formation
Ne peut se faire qu'après 2 années d'exercice professionnel infirmier. Ils sont 6 500 en France
Plus d'informations

Pour devenir infirmière, préparez votre épreuve orale du concours avec MEDI Formation !